Logo Whisper

J'ai l’âge légal de mon pays pour accéder au site :

Oui ou non

Vous n'avez pas l'âge requis pour accéder au site.

Whisper, Antigua Gold Rum

Facebook Instagram
Whisper, Antigua Gold Rum

Whisper

Le rhum Whisper est un rhum léger de tradition anglaise, fruit de l'assemblage de rhums ayant vieilli minimum deux ans en fûts de chêne, anciennement employés pour du Bourbon, sur l'île d'Antigua.

D'abord, il vous interpellera par sa robe couleur or et ses reflets ambrés. Puis il vous envoutera par son nez fruité, gourmand et ses notes vanillées et mielleuses. Et cela avant de vous faire succomber par sa bouche subtilement boisée et épicée.

Vous le comprendrez, le rhum Whisper est un rhum auquel vous ne pourrez résister ! Aussi bien en apéritif qu'en digestif, sec ou en cocktail, il saura vous accompagner lors de vos meilleurs moments !

En savoir plus Bouteille de rhum whisper

Antigua

Connue pour la beauté inégalée de ses nombreuses plages de sable fin, par la richesse de sa faune et de sa flore, l'île paradisiaque d'Antigua le fut aussi autrefois par la réputation de ses plantations de canne à sucre...

Antigua, connue en français sous le nom d'Antigue, est une ancienne colonie britannique qui eut son indépendance en 1981. Connue pour ses 365 plages, parmi les plus belles des Antilles, elle fut tout d'abord habitée par les Ciboney, les Arawak ainsi que les Carib avant d’être découverte par Christophe Colomb qui y débarqua en 1493.

Avant d’être colonisée par les Anglais, elle le fut tout d'abord par les Espagnols et les Français. En 1674, Christopher Codrington, soldat britannique et gouverneur colonial, y fonda la première grande plantation de canne à sucre.
Antigua est aujourd'hui une monarchie constitutionnelle membre du Commonwealth britannique. Le chef de l'état est donc la reine d'Angleterre.

Cette île est un trésor caché pour les amoureux de la faune et de la flore marine qui à travers sa culture et son histoire vous laissera sans voix.

En savoir plus Moulin à Antigua

Processus de fabrication

Le processus de fabrication du rhum Whisper repose sur un savoir-faire ancestral qui se distingue en 4 étapes qui sont la fermentation, la distillation, l’assemblage et le vieillissement en vieux fûts de Bourbon. Ce processus permettra l'obtention d’un rhum délicatement parfumé et équilibré...

Tout d'abord, les cannes à sucre sont réceptionnées afin d’être contrôlées et pesées. Elles seront ensuite hachées et défibrées avant le broyage, afin de faciliter l'extraction du jus lors de celui-ci. Lors du raffinage du sucre de canne, nous obtenons de la mélasse. Cette mélasse est ensuite placée dans des cuves afin qu'elle subisse une fermentation sous l'action de levures qui transformera le sucre en alcool. Le produit récolté, aussi appelé vin est mis dans une colonne à distiller où de la vapeur introduite par le bas viendra le chauffer. La vapeur d'alcool va se retrouver en tête de colonne avant d’être refroidie et récupérée.

Le rhum Whisper titre à sa sortie à 95%, ce qui fait de lui un rhum léger. Il est ensuite placé en anciens fûts de Bourbon afin de vieillir et de développer toute sa saveur aromatique.

Canne à sucre Whisper

Histoire

Le rhum dégusté religieusement aujourd'hui comme hier par de fins connaisseurs, en apéritif ou en digestif, connut d'autres destinées notamment médicinales en tant que désinfectant, anesthésiant ou remontant...

La fabrication d'eau-de-vie à partir de la canne à sucre fut mentionnée pour la première fois par le père Dutetre. Mais c'est à la fin du XVIIème Siècle, grâce au père Labat, figure emblématique du rhum antillais, que le rhum est devenu ce qu'il est aujourd'hui.
Avant lui, cette eau-de-vie s'appelait "tafia ou guildive". Mais celui-ci décida d'améliorer le processus de fabrication de cette liqueur en faisant venir de France du matériel de distillation qu'il adapta à la fabrication du rhum.

Aujourd'hui, lorsque l'on associe le rhum à quelque chose, c'est bien souvent au milieu marin ! Et pour cause, il fut utilisé comme ration quotidienne au sein de la Royale Navy, pour donner du courage aux marins et également comme anesthésiant aux chirurgiens. Mais si on l’emmenait pour de longs voyages, c'est parce que contrairement à la bière ou au vin, le rhum se conservait très bien. Et même mieux, il vieillissait et gagnait en arôme !

Au fil du temps, le rhum prit une telle importance qu'il fut également utilisé comme monnaie en Australie, où les bagnards anglais le réclamaient en guise de salaire ! Le rhum est aujourd'hui l'alcool distillé le plus consommé au monde...

En savoir plus Esclaves ramassant la canne à sucre